Les 4 niveaux de surdité

Audition Perte moyenne Incidence
normale < 20 db Aucune
légère 21< <40 db Voix normale perçue
moyenne 41< <70 db Voix criée perçue
sévère 71< <90 db Voix criée proche de l’oreille
profonde 91 < 100 db Parole = 0

Ces 4 niveaux de surdité (légère, moyenne, sévère, profonde) apportent des repères sur ce qui peut être perçu par l’oreille. Cependant, les difficultés rencontrées ne se mesurent pas qu’en décibels et, à niveau de surdité équivalent, la gêne ressentie peut varier considérablement d’une personne à l’autre.

On peut faire face à des obstacles des difficultés dès une surdité légère : notamment dans les environnements bruyants et dans les conversations à plusieurs, comme lors de réunions. Des aménagements sont possibles pour rendre accessibles toutes les situations de communication et limiter les efforts et la fatigue résultant de à la compensation. La plupart du temps, ces aménagements, basés sur une sonorisation adaptée des échanges et des attitudes inclusives de communication, peuvent être réalisés dans le cadre de l’adaptation du poste de travail.

Le diagnostic de la surdité est réalisé par un médecin ORL sur la base d’au moins deux examens complémentaires : un audiogramme et une audiométrie vocale.

En 2017, Le Messageur a participé, aux côtés du Bucodes SurdiFrance, à la rédaction d’un référentiel intitulé “Former, informer et sensibiliser sur le handicap lié à la perte auditive”, à destination des formateurs pour leur apporter des contenus et des outils pédagogiques sur le sujet de la surdité.

Téléchargez le référentiel

 

Back To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer