Témoignage De Laurent, Salarié Du CEA Grenoble, Suite à La Série De Webinaires Proposés Par La Mission Handicap, En Coopération Avec Le Messageur

Quand une action de sensibilisation crée le déclic pour commencer à s’équiper

Il y a quelques mois, Le Messageur a animé une série de webinaires sur la malentendance, qui ont été programmés par la Mission handicap du CEA Grenoble. Après le témoignage de Bénédicte Henry Canudas, Responsable Diversité – Mission Handicap du site de Grenoble, voici celui d’un participant, Laurent, pour qui cette sensibilisation a été un élément déclencheur pour s’équiper en appareils auditifs.

Depuis une bonne dizaine d’années mon audition s’est progressivement dégradée. Mais les choses se passent doucement. On s’habitue, on supporte les difficultés, la fatigue… jusqu’à ce que ça devienne trop difficile, que l’on commence à franchement s’isoler socialement pour éviter les discussions auxquelles on ne comprend pas grand-chose, on fuit les réunions au travail trop éprouvantes, on perd de l’info, on perd de l’intérêt et de l’implication dans le travail.

C’est à ce moment de mon parcours que j’ai pu assister à l’une des conférences que vous avez organisées. Et ce fut un déclic important pour moi. J’ai en effet compris que ce qui m’arrivait était très classique, que la situation n’allait que se dégrader si je ne faisais rien, et surtout qu’il y a des solutions permettant d’améliorer les choses.

J’ai donc fait le pas de m’équiper d’aides auditives. Je les porte depuis maintenant trois semaines. J’entends déjà nettement mieux, je fais moins répéter mes interlocuteurs. Je me sens donc mieux dans mes relations sociales. Je me fatigue déjà nettement moins, je le constate sans équivoque.

Et mon audioprothésiste m’assure qu’il a encore de la marge de manœuvre et donc que cela devrait être encore mieux dans les semaines à venir. J’ai aujourd’hui beaucoup de plaisir à entendre à nouveau, à moins faire répéter, à discuter à nouveau en groupe…

Tout ça me réjouit profondément. La fatigue, l’isolement social m’avaient rendu taciturne et négatif. Je suis de nouveau l’homme que j’étais il y a quelques mois ou années, gai et positif… et surtout plein d’espoir.

Voilà, vous y êtes un peu pour quelque chose, vous et ceux avec qui vous avez proposé ces conférences. Je vous remercie très sincèrement d’avoir été à l’origine de ce déclic. Il me semblait important que vous le sachiez.”

 

Un grand merci à Laurent d’avoir partagé ce témoignage et accepté sa publication sur ce blog ☺️

Back To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer