Reco Vocale

La reconnaissance vocale pour transcrire la parole

En moyenne, il est possible de taper 20 à 50 mots par minutes sur un clavier classique, selon l’agilité. Or, il est très facile pour un transcripteur d’écrire à la vitesse de 150 mots par minute, ce qui est 4,5 fois plus rapide. Mais avec une solide formation et de l’expérience, l’interprète de l’écrit arrive rapidement à écrire 210 à 230 mots par minute, ce qui correspond à la vitesse naturelle de la parole.

Avec la reconnaissance vocale et une correction en direct sur clavier, les interprètes de l’écrit du Messageur sont capables de retranscrire un propos de façon exhaustive et fidèle au sens. La reconnaissance vocale est l’une des trois techniques permettant d’écrire vite, avec la vélotypie et la sténotypie.

Le transcripteur en temps réel (ou “interprète de l’écrit”) écoute le locuteur et dicte – on dit qu’il “speake” – dans un micro ce qui doit s’écrire, de manière à respecter précisément et exhaustivement ce qui est prononcé. Seules les compétences d’un interprète de l’écrit professionnel expérimenté permettent l’accès au propos de manière fiable et complète.