Velotype

La vélotypie, qu’est ce que c’est ?

Vélotypie” désignait initialement une technique d’écriture rapide, utilisant le clavier néerlandais Vélotype. Son usage est aujourd’hui entré dans le vocabulaire courant et tend à s’élargir pour désigner le sous-titrage en temps réel à la vitesse de la parole, quelle que soit la technique employée : transcription avec un clavier Vélotype, sténotypie ou reconnaissance vocale.

Principe de la Vélotypie réalisée avec un clavier Vélotype

Le clavier Vélotype fonctionne comme un piano. L’utilisateur appuie sur plusieurs touches à la fois afin d’écrire des syllabes plutôt que des lettres seules. De ce fait, l’affichage final est immédiatement lisible et exploitable. Il s’agit d’un clavier orthographique, basé sur une saisie en accords, différent des claviers utilisés pour la transcription in extenso tels que ceux qu’utilisent les sténotypistes. Ces claviers sont plus concentrés pour que seuls les doigts soient en mouvement (gain de temps) afin d’atteindre la vitesse de la parole. Un logiciel analyse ces données, détermine l’ordre des syllabes et affiche le résultat final. Avec les claviers orthographiques, l’opérateur s’appuie plus volontiers sur l’orthographe traditionnelle et peut davantage garder la main sur le résultat à afficher. Dans cette configuration, le terme “orthographique” s’oppose à celui de “phonétique”.

Et au Messageur ?

Au Messageur, les interprètes de l’écrit utilisent la reconnaissance vocale et corrigent avec un clavier classique. Comme dans le cas d’interprétation d’une langue à l’autre, ils doivent parler tout en continuant d’écouter ce qui se dit. L’interprète de l’écrit reçoit le son de la voix dans son casque-micro et réalise alors la dictée vocale de ce qui doit s’afficher : les mots mais aussi la ponctuation et  la disposition du texte pour traduire le plus fidèlement au sens, les propos tenus. La ponctuation est ajoutée soit par commande vocale, soit avec les touches du clavier ou les deux.

Les différentes techniques de sous-titrage en direct de la parole répondent à un même besoin : celui de rendre accessible en temps réel la parole aux publics – notamment les personnes malentendantes ou sourdes – qui ont besoin de recourir à l’écrit pour comprendre et pour être en mesure de participer aux échanges à égalité de chances. Le Messageur est souvent sollicité pour le la”vélotypie” pour rendre accessibles réunions et événements et nos prestations de sous-titrage en temps réel répondent bien à cet enjeu.

➡️ En savoir plus sur le sous-titrage en temps réel et le métier d’interprète de l’écrit 

➡️ Vous souhaiter étudier la mise en place d’une prestation de sous-titrage en temps réel ? Contactez-nous